Réseau des Organisations de Productrices de la Casamance

Projet: Appui pour la transition vers l’agroécologie

Partenaires

Projet porté par le Réseau des organisations de productrices de la Casamance (ROPROCAS) en partenariat avec l'ONG sénégalaise Forum pour un développement durable endogène (FODDE).

Description

Le ROPROCAS a pour objectif d’améliorer les systèmes et techniques de production des populations rurales de Kolda et Sedhiou. Son projet cible tout particulièrement les femmes, les accompagnant dans leur promotion de l’agroécologie, pour un meilleur accès aux intrants, pour leur participation aux instances de décision, et la création d’unités de transformation et de commercialisation de leurs produits.

Contacts

Mame Cissé Diop, coordinateur du projet

Laurent Grolleau, responsable programme JAFOWA

capture_sénégal_casamance_2.png

Localisation

Région de la Casamance

 

chart roprocas 2.png

Période du projet

18 mois : 01 janvier 2017 - 31 octobre 2018

 

technicienne_horticole_controle_choux_Si
Anbergine_amer_du_périmètre_de_Niassène.

Quelques indicateurs clés

Mise à l'échelle

  • Le chiffre d'affaires moyen des périmètres maraichers des 17 groupements d'intérêts économiques (GIE) participants au projet a été multiplié par 3 sur la période (de 26,6 millions de FCFA à 74 millions de FCFA - 112 000 euros fin 2018).

Accent sur des actions mises en oeuvre par, ou vers, les femmes et les jeunes

  • 755 productrices utilisent des semences agroécologiques, des produits de traitement naturel et/ou des fientes de poules, et du compost (200 en 2016). Parmi elles, 650 suivent régulièrement les itinéraires techniques agroécologiques préconisés (respect des moments de semis, de fumure et de traitements).

  • 55 femmes de moins de 35 ans participent aux comités de gestion des 17 GIE.

Partenariats

  • Le projet a facilité la mise en place de 3 partenariats entre GIE et fournisseurs d'intrants agroécologiques.

Plaidoyer :

  • ROPROCAS continue son action pour que les intrants agroécologiques soient un jour subventionnés par l'Etat (seuls les intrants chimiques le sont actuellement).

Femme_explication_recettes_scolarite.JPG
Coup de pouce

Grâce au coup de pouce, ROPROCAS a pu mener en 2018 deux activités complémentaires au projet : 

  • 3 émissions avec la radio Sofaniama FM de Pata visant à sensibiliser les productrices et les consommateurs aux enjeux de l’agroécologie, à ses implications techniques (utilisation de compost et de produits de traitement naturel), et aux vertus de ses produits.

  • Une étude de marché pour améliorer la commercialisation des légumes des GIE face à la concurrence des  légumes issus du maraichage conventionnel. Cette étude menée auprès de producteurs, commerçants, restaurants, supermarchés et consommateurs, a permis d’analyser l’organisation des marchés, leurs attentes et leurs relations. Elle a ainsi permis à ROPROCAS d’identifier et prioriser de nouvelles pistes d’actions telles que : l’amélioration de la qualité et de la présentation des légumes mis sur le marché, l’installation de points de vente dédiés exclusivement à la commercialisation des légumes agroécologiques dans les quartiers stratégiques de Kolda, une formule de livraison à domicile (panier multi-produits), le besoin de mieux maitriser les coûts de revient des produits et les marges possibles notamment en culture de contre-saison, la mutualisation de moyens et d’informations etc. Celles-ci seront en grande partie reprises dans le plan d’action de ROPROCAS 2019.